Et Charlie Hebdo devient un symbole.

charlie

Mercredi 7 janvier 2015. La face de la France a changé. Le reflet de sécurité a volé en éclats d’une trentaine de coups de carabine. Notre réalité. La légendaire liberté de la presse, tant scandée et rabâchée que l’expression avait perdu son sens pour beaucoup. Dont moi.
La liberté de la presse, je voyais ça comme quelque chose d’acquis, d’établi.
D’immuable.
Mise en danger seulement dans des pays lointains, dont la substantialité n’est tangible qu’au travers de fils audio et vidéo virtuels. La TV et son flot grotesque de contenus prémâchés, mon mur Facebook, ma timeline twitter ; entre une poignée de vannes gauche/droite et autant de photos de bouffe, s’illustre parfois par un drame humain. Mais si lointain, tellement impalpable, que l’horreur s’atténue à chaque nouveau partage, et se résume à s’accorder 5 minutes de pitié avant de fermer l’onglet et d’aller faire un tour sur le Bon Coin et se remettre au boulot.

Mais voilà. Subitement, le réveil.
Hier j’ai pris la définition en pleine gueule.
La liberté de la presse, c’est Cabu, qui m’accompagne depuis RécréA2.
Charb, qu’on imagine s’être levé en faisant un gros doigt d’honneur aux deux cons qui le tenaient en joug.
Wolinsky, que j’avais fini par croire immortel.
Aujourd’hui, après la consternation, puis l’effroi d’imaginer le pays se déchirer et quelques crevures en profiter, je réalise que mes concitoyens saignaient comme moi. Et que Charlie pourrait bien servir à la cohésion nationale, à la confédération, au rapprochement des divergences, à l’union solide.

Comme si c’était ce qu’ils avaient toujours voulu. Comme s’ils s’étaient toujours battu pour ça. Et qu’ils seraient fiers de nous.

 

 


languettecharlie-picturapoesisSi quelqu’un la veut, j’ai fabriqué vite fait une petite bannière à insérer sur votre site. Si vous souhaitez montrer votre attachement à cette union et aider au référencement de leur site, noyé dans les milliers de pages d’infos, c’est une bonne solution.

Il vous suffit d’insérer le code suivant à l’endroit désiré sur votre page html :

[pastacode lang= »markup » message= » » highlight= » » provider= »manual »]

<a href="http://www.charliehebdo.fr/index.html" target="_blank" style="width:120px; height:120px;  background: transparent url(http://picturapoesis.com/images/banniere-charlie-pp.png) no-repeat center top; margin:-2px 0 0 -2px; position:absolute; display:block;" id="languettecharlie"></a>

[/pastacode]

Vous pouvez aussi trouver ce code mis en situation à cette adresse codepen.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.